samedi 18 août 2018

"S’il te plaît fesse moi!" : quelques conseils d'une féministe pour recevoir la fessée.

Aujourd'hui, je vais repasser à la connaissance de la fessée en elle-même à travers les conseils prodigués de façon concise dans le Huffington Post par Vanessa de Largie.

Vanessa de Largie

Et quoi de plus rassurant pour les novices que cette transmission d'expérience de la part d'une véritable fan de fessée ?

Vanessa n'a jamais ni caché son goût pour la fessée, ni renâclé à payer de sa personne : elle va au bout de ses idées ! Elle pose ici fesses offertes pour le photographe Kris de Witte.

Une fois de plus, la femme qui procure ces conseils, spécialiste de sexualité intense et libérée, en parle ouvertement malgré des opinions très féministes, qui furent même radicales avant un triste épisode de harcèlement médiatique par des... féministes.
Vanessa, qui s'est montrée absolument charmante quand je l'ai contactée et, je vais oser le dire, absolument enthousiaste sur ce blog que vous lisez actuellement, prône aussi aussi un état d'esprit très sain car très direct et surtout très politiquement incorrect, ce que personnellement j'adore !  

Politiquement incorrecte...

La preuve !

 

Pouvant aller loin dans la provocation et allant jusqu'à briser quelques tabous, et toujours sans culotte ! (Photo credit - Nicola Cocco)

Une "nature", quoi...

Vanessa de Largie, née après quatre frères -Paul, John, Peter et Damian (décédé)- le 22 mars 1977 à Perth, en Australie, est une artiste australienne qui partage son temps entre Londres et Melbourne. Elle est une actrice et auteur primée (trois livres: "Without My Consent" (2016) Auto-publication, "Don't Hit Me" (2015) Éditeur: Booktrope, Seattle, "Tantric Afternoons" (2013) Éditeur: Hampress, Paris).

 

Vanessa récompensée


Actrice, mais toujours politiquement incorrecte...

... et prête à toutes les expériences et toutes les fantaisies.


Elle est également une chroniqueuse de sexe prolifique, journaliste (Daily Telegraph, The Spectator, Penthouse Magazine, GQ Magazine, The Huff Post) et blogueuse.

Le travail de Vanessa se concentre principalement sur la sexualité féminine intense et les problèmes qui touchent les femmes. 


Elle se sent née dans la mauvaise époque. A été élevée avec de la musique et des films des années quarante et cinquante. Elle a un intérêt et une connaissance marqués pour les vieux films hollywoodiens, inspirée et nourrie par sa mère cinéphile Val.
Elle est ainsi devenue une grande fan de Marilyn Monroe.

Devant un tableau représentant Marilyn.


En Marilyn !

En octobre 2016, elle a écrit une chronique controversée à propos de Kim Kardashian qui l'a mise au centre des polémiques. Elle s’est retrouvé prise à parti par le Washington Times, Cosmopolitan Magazine et The Guardian. Pendant trois mois, elle a été traquée et cyber-harcelée par des meutes de femmes identifiées comme féministes, ce qui l’a amenée à prendre nettement ses distances avec le mouvement féministe radical dont elle se réclamait.

Depuis février 2017, Vanessa est la chroniqueuse mensuelle du numéro papier de Maxim Magazine.

Elle est récemment retournée à Melbourne après une formation au London Actors Center pendant 6 mois. Elle partage son temps entre Londres et Melbourne.

Biographie complète, articles, galerie et plus sur www.vanessadelargie.net

Maintenant que vous connaissez mieux l'auteur, place à la lecture, avec une iconographie reprise de l'article original de Vanessa.

 

 

https://www.huffingtonpost.com/vanessa-de-largie/please-spank-me_b_8242972.html

LE BLOG

07/10/2015 04:01 pm ET mis à jour le 06/12/2017



S’il te plaît fesse moi! Par Vanessa de Largie

headshot

Vanessa

2015-10-05-1444018746-2631920-1024pxErotic_butt.jpg

Rien ne trempe plus ma culotte qu'une bonne fessée. Eh bien c'est à moitié vrai, sauf que je ne porte pas de culotte. Mais si je portais des culottes, je suis sûr qu'elles seraient complètement trempées.

J'ai été une fille sans culotte pendant 20 ans, mais ce blog ne concerne pas mon statut de sous-vêtements; il s'agit de la fessée. Alors commençons.

Les gens aiment la fessée pour diverses raisons. Certains l'aiment parce qu'ils aiment explorer le plaisir et la douleur. D'autres aiment l'aspect de jeu de rôle de fesseur et receveuse de fessée. J'aime bien être fessée pour une combinaison de raisons. J'aime être dominée et j'apprécie la douleur cinglante de la flagellation.

La fessée peut être utilisée comme une forme de préliminaires ou peut être un événement autonome. J'ai trouvé que la fessée pendant le coït peut provoquer les orgasmes les plus puissants, je parle sérieusement de putains d'orgasmes de tout le corps dont vous allez parler pendant des semaines. Le mot à la mode est «intense».

Alors, plongeons encore plus dans la fessée. Vous trouverez ci-dessous certaines choses que j'ai apprises lors de mon voyage à travers la fessée.

2015-10-05-1444029130-1038974-woman499756_1280.jpg

CONFIANCE

La confiance est extrêmement importante lorsque vous explorez la fessée avec un partenaire. J'aime toujours avoir un mot de sécurité.

UNE ÉTINCELLE

J'ai eu la malheureuse expérience d'être fessée par quelqu'un par qui je n'étais pas attirée. C'était incroyablement difficile. S'il n'y a pas d'étincelle au début, n'ajoutez pas de fessée.

COMMENCER LENTEMENT

Quand j'explore la fessée avec un nouveau partenaire, je me couche sur le ventre sur un lit et appuie un oreiller sous mon bassin, cela posture naturellement vos fesses pour une bonne fessée. Faites en sorte que votre partenaire commence par de légères claques spontanées, s'excitant lentement jusqu'à ce que ça cingle.

AJOUTEZ UN PEU DE PLAISIR À VOS SESSIONS DE FESSÉE

Une fois que vous avez compris la fessée, vous pouvez commencer à repousser vos limites. Demandez à votre partenaire de vous donner une fessée pendant que vous avez des relations sexuelles et expérimentez différentes positions. Achetez une palette en bois dans un sex-shop ou demandez à votre partenaire de vous fesser avec une brosse ou un fouet.

La fessée a ajouté beaucoup de joie à ma vie sexuelle et j'espère que cela ajoutera du piquant à la vôtre aussi.

Bonne fessée!


Vanessa


Vanessa


Voilà, je ne peux globalement que souscrire à ce que dit Vanessa, qui semble pétri de bon sens.
Malheureusement, au cours de ma carrière de fesseur, pendant laquelle j'ai aussi beaucoup discuté avec des adeptes des deux côtés du manche, j'ai hélas pu constater que le bon sens n'est pas toujours au rendez-vous des démarches entreprises.
D'ailleurs, si vous avez besoin de quelques renseignements, ou si vous avez quelques doutes à dissiper, n'hésitez pas à me contacter : que vous deviez fesser ou vous faire administrer une fessée, il faut que l'expérience soit réussie et que vous ayez envie de recommencer !
Bien entendu, cet article reflète les goûts personnels de Vanessa en matière de fessée, et comme c'est aussi une spécialiste du sexe intense, elle évoque bien sûr son côté sexuel, mais elle précise aussi que la fessée
"peut être un événement autonome", ce qui me semble fondamental à ne pas oublier (voir l'article de ce blog "Fessée, oui, mais quelle fessée ?").
Pour compléter ce point de vue concis que j'apprécie, vous pouvez comparer à d'autres articles sur le sujet publiés dans ce blog, en particulier "
Un début à tout: recevoir une fessée (féminisme et fessée)" et "Oh que tu es vilaine! Un guide pour les débutantes en fessée".
Et tout comme elle, mais avec un optimiste pluriel, je vous dis: bonnes fessées !



"je me couche sur le ventre sur un lit et appuie un oreiller sous mon bassin, cela posture naturellement vos fesses pour une bonne fessée" Vanessa de Largie

Mais si vous préférez ce style, c'est comme vous voulez : la fessée se déguste de tant de façons différentes...



6 commentaires:

  1. Ha ha! "Eh bien c'est à moitié vrai, sauf que je ne porte pas de culotte". Bien, mais sans ma culotte, je fait tremper mes cuisses et mes jambes à la place! Été là, fait ça...

    RépondreSupprimer
  2. Ravi de te voir ici, julie ! Visiblement cette lecture t'a amusée, et je suis très sensible à tes efforts pour t'exprimer en français. C'est très louable.
    Comme il me paraît aussi très louable, vu l'activité intense que ta physiologie suscite entre tes cuisses, de porter quelquefois des culottes (sauf avec une robe bleue collante -private joke !-).
    Par contre il faudra réviser l'impératif français, si mes suppositions sont bonnes, car il va falloir que tu m'expliques ce que tu as voulu dire par "Été là, fait ça..." (traduction avec fautes volontaires pour essayer de refléter le sens de ton effort : "Summer here, dot that"...). J'ai un peu peur d'un prochain changement de couleur pour tes fesses, qu'en penses-tu ?
    Je te prépare un peu de lecture, au cas où tu t'ennuierais ce week-end, tu comprendras.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C’est “been there, done that”, qui est sans doute un anglicisme. Je suis vraiment désolé, Monsieur, je sais que mon français est très mauvais. Surtout que le tien est si beau! J'apprécie vraiment votre correction. Clairement, j'ai besoin d'une bonne fessée pour m'aider à apprendre!

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
    3. Dans ce cas, julie, il vaut mieux préciser l'auxiliaire afin de ne pas avoir l'incertitude sur le mot "été" : "Ai été là, ai fait ça". Je suppose que cet anglicisme signifie que tu as testé ce genre de chose...
      Quant à ta fessée, tu en as de toutes façons besoin, mais si en plus elle est donnée sévèrement mais avec discernement et qu'elle t'aide à apprendre, ce serait dommage de s'en priver : tes fesses nues sont de surcroît si jolies lorsqu'elles sont toutes rouges.

      Supprimer
  3. J'ai 15 ans. Je suis née avec le VIH, ma mère est décédée des suites de l'infection par le VIH. Et je regrette que je n'aie jamais rencontré le Dr Itua. Il aurait pu guérir ma mère pour moi, car en tant que mère célibataire, c'était très difficile pour ma mère. en ligne sur la façon dont il guérit différentes maladies chez différentes races comme HIV / Aids Herpes, Parkison, Copd, Epilepsie, zona, bouton de fièvre, Infertilité, Syndrome de Fatigue chronique, Fibromyalgie, Diabète Hépatite et même cancer Je ne suis pas tombé sur un article de ce genre en ligne, puis j'ai contacté le Dr Itua par e-mail drituaherbalcenter@gmail.com. Je lui parle également de l'application "+2348149277967". Il m'a expliqué comment cela fonctionne. Je lui ai dit que je souhaitais procéder. Rapidement la poste du Colorado, je reçois mon médicament à base de plantes dans les 4/5 jours ouvrables, il m’a donné les lignes de guilde à suivre et je vis de nouveau en bonne santé. Je peux imaginer comment Dieu utilise les hommes pour manifester ses œuvres. J'écris dans tous les articles en ligne pour répandre le dieu travail de Dr Itua Herbal Medicine, c'est un grand homme.

    RépondreSupprimer